Image 1
Image 2
Image 3
Image 4
Български (България)English (United Kingdom)French (France)Spanish (Spain)German (Germany)
Get Adobe Flash player

NEOLITHIQUE

Le nouvel âge de pierre (Néolithique), sur la péninsule balkanique couvre la période chronologique de 6200-4900 av. J.C. C`est le temps des premiers agriculteurs et pasteurs sédentaires sur ces terres.

Les changements en cours dans la société sont liés à la «révolution néolithique», dont les réalisations sont à la base du développement de toutes les civilisations antiques.

Dans la Vallée  de Kazanlâk les premières indications de vie sont de cette époque. La culture néolithique est représentée  de meilleure manière  par les matériaux trouvés lors de l'étude  archéologique du tell de  Kazanlâk.

Ici sont présentées les phases fondamentales  du développement de la culture néolithique en Thrace, notamment la haute (culture Karanovo I), la moyenne (culture Protokaranovo III) et la tardive (culture Karanovo III) qui synchronisent  avec les périodes enregistrées pendant la même période du tell Karanovo dont le schéma stratigraphique sert de repère pour la Préhistoire de  L`Europe du Sud-Est.

Les restes explorés de 17 villages  révèlent un niveau relativement élevé du développement de la construction architecturale dans la région au début du VI mill.av.J.C. Dans  la salle d'exposition du musée on peut voir les plans des logis des plus anciens habitants de la Vallée. Leurs maisons avaient un plan rectangulaire, qui comprenait une ou deux habitations.

Les murs des bâtiments ont été construits  de piliers en bois, tressés en claie de tiges d’avelinier et recouvertes sur les deux côtés d'une épaisse couche d'argile. Les installations, qui ont été construites sur le sol des demeures - vestiges des fondations de fours et des récipients de glaise pour les  grains.Sur les affiches graphiques exposées on  peut voir  des photos documentées durant les fouilles sur le terrain.

De nombreuses découvertes de cette période sont thématiquement présentées.

Les outils en pierre et en os sont parfaitement conçu et ont eu un degré d`efficacité relativement élevé dans ce temps-là. Parmi eux sont les faucilles de corne de cerf avec des dents renforcées, utilisées pour la récolte de grain. Dans le tumulus  de  Kazanlâk  a été découverte  la plus grande collection de ces faucilles en Europe du Sud, composée de près de 100 faucilles. Des exemplaires  représentatifs de la collection sont  dans l'exposition. Haches et herminettes en pierre ont été utilisées dans le traitement du bois, tandis que des couteaux de silex et grattoirs ont servis pour le travail le plus fin.

Les récipients en argile  sont faits à la main et se distinguent pour chaque étape du néolithique par les formes et par les manières de décoration spécifique.

Dans les couches néolithiques du tell ont été découvertes 25 tombes. Le plus souvent, les morts ont été enterrés dans la posture hocker.

Pour le système religieux-mythologique des habitants préhistoriques du tell de  Kazanlâk témoignent les statuettes féminines et les tables de culte, ainsi dites.  Ils révèlent les deux principaux aspects du culte de la fertilité dans l'antiquité, dans lequel, pendant cette période, la femme occupe la place principale. La  sculpture préhistorique est réalisée en céramique et plus rarement en marbre blanc ou  en pierre.

Pendant le bas Néolithique apparaissent d`images masculines en céramique qui doivent être reliés avec le culte naissant du chef de la tribu.

Non pas au dernier lieu, dans le tell ont été découvertes de nombreuses  «décorations» ou «parures» en os, aussi bien en  matériaux rares - marbre blanc, le jade et les moules.

Les parures sont de perles, bagues, bracelets et pendentifs divers. Très souvent, ils sont fabriquées  de la moule Spondylus, qu`on ne rencontre que dans la mer Egée, ainsi que des moules Cardium et Unio.

Amulette de la moule Cardium

Les ornements étaient propriétés des personnes élus  qui sont porteuses du statut social dans l`ancienne société  et  qui sont  symboles du prestige social.

La culture matérielle néolithique du tell préhistorique de Kazanlâk est la preuve que ses habitants sont porteurs de la plus  ancienne civilisation européenne, existante du  VI-e. millénaire. av.J.C., sur les actuelles terres bulgares.

 

Administrateur en chef :

Dessislava Andreeva

Téléphone: 0431 99028

E-mail: This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vase en céramique,  haut néolithique, culture Karanovo, tell Kazanlâk
Vase  anthropomorphe, moyen néolithique, culture Protokaranovo III, tell Kazanlâk
Torse en marbre, bas néolithique, culture Karanovo  III, tell Kazanlâk
Petite table de culte, bas néolithique, culture Karanovo  III, tell Kazanlâk
Ustensile  en céramique, bas néolithique, culture Karanovo  III, tell Kazanlâk
Petites cuillères en os, néolithique, tell Kazanlâk
Poteries avec des grains carbonisés, bas néolithique, culture Karanovo  III, tell Kazanlâk
Amulette en os, bas néolithique, culture Karanovo  III, tell Kazanlâk